Till the end of time

L'univers de Ragnarok vous inspire? Contez-nous vos aventures dans le monde de Midgard.

Messagepar Rhapsody » 02 Juil 2005 02:22

Jail finit par se lever, malgrès sa blessure. Il contempla quelques instants la pièce dans laquelle il se trouvait et fit quelques pas en se tenant contre le mur. Son equipement et ses armes etaient regroupés dans un coin de la pièce. Il eut beaucoup de peine à enfiler son armure légère. Il attendit quelques instants et fit quelques pas jusqu'a la porte. Il hésita longuement avant de tourner la poignée, et quand il fut decidé, il n'en eu pas le temps. On venait d'ouvrir la porte de l'autre coté.

Un homme très imposant passa par la porte. Il etait coiffée d'un bandana, une longue barbe blanche descendait sur son torse et il etait habillé assez pauvrement. Quasiment aussi haut que large, il fit reculer Jail, qui, sous l'effet de la surprise, trébucha et tomba en arrière. L'enorme personnage regarda le jeune swordman sans que son visage ne trahisse le moindre sentiment. Jail remarqua qu'un seul des deux yeux de l'homme bougeait ; un oeil de verre surement. L'homme pris la parole, d'une voix rauque, presque cassée. La voix d'un homme qui était habitué a crier.


Homme : Ca y est petit, tu est reveillé ?

La douceur de cette phrase ettona Jail, le contraste avec ce physique taillé dans la pierre etait choquante.
Il voulu répondre, il ouvrit une première fois sa bouche, mais aucun son n'en sorti, il toussa legerement et finit par parler.


Jail : ...heu...oui...je...
Homme : C'est la première fois que je vois un si jeune gamin se rétablir aussi rapidement ! Cette sale bête t'avait vraiment salement amoché.

Jail se releva.

Jail : C'est vous qui m'avez sauvé ? ...heu... Merci infiniement, je vous dois surement la vie.

Il s'inclina légèrement afin de montrer sa gratitude.
A cet instant il pensa qu'il avait eu beaucoup de chance que ce vieil homme, apparemment assez fort pour battre un Nine Tails, soit venu le secourir par hasard dans cette fôret.


Homme : Assez de parlote, mon nom est Ulrik Elgib.
Jail : Enchanté, je suis...

Ulrik lui coupa la parole.


Ulrik : Viens par là petit, j'ai quelques choses a te montrer.

Ulrik fit demi-tour, et sorti de la maison apres avoir traversé une cuisine très rapidement bricolée.
Sans trop comprendre, Jail le suivit à l'exterieur. Il avait vu juste, il se trouvait à Alberta. Il etait deja venu ici, lorsqu'il etait plus jeune. Ulrik traversa une partie de la ville avant d'arriver sur les docks. Il s'arreta et montra du doigt un bateau flambant neuf.


Jail : Wah, chouette bateau Mr.Elgib
Ulrik : Ouep, c'est mon bateau, le Mariana. il vient tout juste d'être terminé.

Jail avait comme un mauvais pressentiment.

Jail : Heu, sauf votre respect Mr. Elgib, en quoi ca me concerne ?
Ulrik : C'est simple, tu va y travailler avec moi pendant dix ans.

Jail regardait le bateau, il semblait de très bonne qualité.


Jail : Vraiment chouette ce bateau...

Un long silence, quelques cris de mouette, et l'information arriva jusqu'au cerveau de Jail.


Jail : QUOI ?!!
Ulrik : Tu m'a très bien entendu, j'ai besoin de sang neuf pour faire tourner ce navire, et tu l'a dit toi même tout à l'heure, tu me doit la vie, petit !
Jail : Mais c'est pas possible, je peux pas, j'ai d'autres choses à faire ! Vous ne pouvez pas m'enlever comme ça !

Jail imaginait sa tête dans dix ans.

Ulrik semblait désapointé.

Ulrik : Tu sais petit, disait t'il d'une voix calme tout en sortant un couteau d'un foureau attaché a sa ceinture, si tu veux me rendre ce que tu me dois, je peux m'en charger tout de suite.

Jail palit et ne dit mot.


Ulrik
: C'est mieux. Appelle moi Capitaine Elgib a partir de maintenant.

Le capitaine monta sur le pont du bateau. Jail resta planté comme un clou sur les dalles chaudes d'Alberta. Après une treintaine de seconde d'inactivité physique et cérébrale, le jeune swordman reçu en pleine tête un objet lancé avec force qui le fit tituber. Il entendit la voix rauque du capitaine crier.

Ulrik : Qu'est-ce que tu fout ? Depeche toi de monter, y'a du travail ! Ah au fait, c'est ton repas pour aujourd'hui !

Jail ramassa l'objet au sol : une pomme a moitié pourrie.
Il pensa que la mort n'aurait pas été une alternative si déplaisante que ça.


Jail
: Qu'est-ce que je vais devenir ?
Avatar de l’utilisateur
Rhapsody
Nouvel Aventurier
Nouvel Aventurier
 
Messages: 23
Inscrit le: 01 Juil 2005 00:51

Messagepar tasslehoff » 02 Juil 2005 03:14

Lìndal marchait dans les rues de Prontera. Cela faisait un long moment qu'il n'y était pas venu, ses derniers souvenirs remontaient à ses 12 ans. Il songea à toute la petite bande qu'ils formaient à l'époque avec ses compagnons...
Beaucoup d'entre eux, hélas, avaient fui ou disparus lorsque les monstres avaient fait leur apparition. Jojo, Rand al'Thor, Migosh, Catti, ...
Puis il y avait aussi ses frères d'armes, Ron Berku, qui voulait devenir forgeron, Tasslehoff, un grand gamin qui avait pour seul rêve de voyager à travers le monde, Mikado, un guerrier qui maniait mieux sa langue que son épée, et enfin Héliona, une voleuse qu'il avait pris sur les faits, et qui avait fini par devenir son amie.
Il fut tiré de ses pensées vagabondes lorsqu'il entendit le bruit d'armes s'entrechoquant. La foule se rassembla autour d'un forgeron et d'un chevalier qui livraient bataille. Finalement, le chevalier désarma le forgeron d'une habile feinte, et un prêtre somnolent esquiva de justesse la lame volante.
"On voit bien que l'on est en temps de guerre... songea Lìndal. La tension est forte même dans la capitale... et les métiers des armes créent des vocations."
Il passa finalement son chemin alors que la foule se dispersait et se dirigea vers l'Académie des Chevaliers. Confirmant les rumeurs, une affiche indiquait devant les offres de missions concernant les égoûts de la ville.
Il entra et découvrit une salle remplie d'hommes en armures.


Lìndal : Excusez-moi, j'ai entendu dire que vous recrutiez des gens pour asssainir les égoûts de la ville ?
Knight : Ouais mon gars, s'tu veux t'inscrire tu signes c'registre et c'est bon. On te fera un passe pour que tu puisses y rentrer. Faudrait trouver la source de la r'crudescence de bêtes dans les égoûts, mais y'a rien à faire, on trouve po.
Lìndal : Très bien, merci, répondit le sorcier en souriant.

Il prit un stylo pour signer, et le fit tomber en remarquant un nom dans la liste.

Lìndal : Mi... Mikado est passé par là ? Un épéiste à l'allure très jeune, cheveux châtain-roux, et yeux bleus clair ? Un visage fin, une expression plutôt triste ?
Knight : Ah ouais, un sacré type celui-là. Il est doué en combat, mais il est évident qu'il manque de volonté de tuer. Je ne sais pas comment il est devenu chevalier, mais il n'est pas fait pour ce métier...
Lìndal : Savez-vous où il est parti ?!! demanda-t-il, l'espoir vibrant à travers sa voix.
Knight : Je crois l'avoir entendu parler de Morroc. Ou peut-être était-ce Geffen ? Vous savez, même s'il m'a marqué, je vois tant de gens dans une journée que...
Lìndal : Bon, tant pis... j'irais chercher moi-même... Bonne fin de journée...

Lìndal sortit, sans s'être finalement inscrit pour cette mission. Savoir que Mikado était passé ici peu de temps avant et qu'ils s'étaient manqués le faisait enrager.
Le très jeune sorcier, assomé par la chaleur, décida d'aller se reposer sur un banc pour méditer. Devait-il aller à Morroc ? ou plutot Geffen ?
Son porte-monnaie était au moins aussi à sec que les roches chaudes de la ville. Il regarda avec envie les prêtres qui savaient se transporter d'un endroit à un autre.
Peut-être devrait-il se trouver un autre groupe en attendant de retrouver ses anciens amis ? La question le taraudait. Il finit par sombrer sans s'en rendre compte dans un sommeil profond, assis sur les bancs près de la marchande de fleur.
Lìndal, apprenti sorcier


Image
Avatar de l’utilisateur
tasslehoff
2nd Class - Rebirth
2nd Class - Rebirth
 
Messages: 1189
Inscrit le: 13 Déc 2004 22:24
Localisation: Poring Field

Messagepar Max4 » 02 Juil 2005 04:03

Nanak courrait donc en direction de l'auberge et quand il se présenta à l'accueil, il vis Maxounet descendre des escaliers en baillant.

Maxounet : Tiens t'es là ¦3...
Nanak : Ouais et j'ai une grande nouvelle à t'annoncer !
Maxounet (semblant aux anges) : C'est l'heure de dormir !?! ^_^
Nanak : Heu... non. Enffet c'est Budd là, tu sais le gars qui était avec moi, bah lui, moi et sa "maitresse" allons partir à l'aventure ! et je me demandais si... tu sais quoi.. si tu pouvais venir.
Maxounet : Et cette maitresse.. elle est jolie ? elle a un bon... caractère ?
Nanak : M'en parle pas, un gros tyran ! et si tu fais quelque chose de travers, tu te retrouve à valdinguer parterre.
Maxounet : Moi aussi je vais la valdinguer ! ¦D!

Un long silence pris place dans la pièce.

Maxounet : Je m'égares... ca doit être la fatigue.
Nanak : Mais tu viens de dormir ! O_O
Maxounet : C'est pas une raison ! Bon.. (Maxounet feuillette ce qui semble être un agenda) je n'ai rien de prévu, pas de rencarts ni de messes à célébrer, je suis d'accord pour venir.
Nanak : C'est une aventure , ne t'avises pas d'avoir envie de dormir en pleine marche ou lors de nos combats !
Maxounet : Je vais essayer, mais faudra me donner de quoi me distraire...

Nanak n'avais pas bien compris ce que Maxounet avais dit mais il ne posa pas trop de questions. Ils montèrent récuperer les affaires de Max et sortirent de l'auberge.
Image
Avatar de l’utilisateur
Max4
Rebirth - LV 60
Rebirth - LV 60
 
Messages: 3215
Inscrit le: 13 Déc 2004 22:23
Localisation: Soissons

Messagepar MicKo » 02 Juil 2005 06:59

I'VE GOT BALLZ OF STEEL !
Pitcher bibiteru hey hey hey !
Avatar de l’utilisateur
MicKo
Rebirth - LV 20
Rebirth - LV 20
 
Messages: 1864
Inscrit le: 13 Déc 2004 22:23

Messagepar Angel-Lorion » 02 Juil 2005 07:57

Assis sur le sol, au sommet de sa tour, Lorion avait les yeux fermé et méditait. Le grand chef du regroupement secret de la flamme bleu pouvait passer des journees entiere a méditer. Agé de plus de 75 ans, il était aujourd'hui un des High Priest les plus reconnu de l'histoire moderne de rune midgard. Mais aujourd'hui, quelque chose etait venu briser sa concentration...

??? : LORION!! T'as vu ce qui vient de se passer???

Un autre homme, vêtu d'une robe et d'une cape, entra dans la salle de facon tres brusque. Il s'agissait de Oz, le frere de Lorion. Faisant lui aussi parti de la flamme bleu, il était un des hommes les plus doué en magie que ce pays ait connu.

Lorion (sur un ton tres calme) : Calmes-toi Oz, la situation est sous controle.

Oz (qui semblait toujours aussi énervé): Tu appelles ça sous controle?? Ils ont failli tous se faire tuer par des petits dragons! La priestess que tu avais envoyé pour les aider semble aussi idiote qu'un ane! S'ils se font aussi facilement démonter par de simples dragons, que va-t-il se passer quand ils affronteront...

Lorion : Cela suffit Oz! Je te dis que la situation est sous controle. Nous avions effectivement perdu le contrôle quand Anya avais perdu les 2 jeunes hommes, mais elle a agit impulsivement. C'était une erreur, je lui ai dis, cela ne se reproduira plus.

Oz : Comment ont-ils fait pour survivre?

Lorion : Vincent les a secourus

Oz : Vincent??? Il est toujours en vie???

Lorion : Apparamment oui, et on peut remercier les dieux qu'il ait été présent au bon endroit au bon moment.

Oz : Tu crois vraiment que la pretresse que tu as envoyé est apte a les protéger Lorion?

Lorion : Si elle t'apparrait aussi idiote mm a toi Oz, alors je suis satisfait d'elle. Si elle leur apparait faible, alors tout ira bien. Crois-moi Oz, elle est capable de les protéger contre environ n'importe quel ennemi.

Oz : Si tu le dis Lorion, alors je ne peux que te croire. Mais crois-tu que cela suffira à accomplir ce dont ils sont destiné a accomplir?
Lorion : Je n'en sais malheureusement rien, mais je n'ai pas pris de risque. J'ai envoyé Dalamar l'elf pour veiller sur eux a distance. Si une de leurs vie venait qu'a etre en danger, il agirait aussitot.

Oz : Lorion... à nous 2...

Lorion : Non Oz, nous avons promis aux dieux de ne plus agir activement dans ce conflit. Tout ce que nous pouvons faire désormais, c'est de regarder ce qui se passe, et de leurs envoyer tout l'aide dont ils auront besoin pour accomplir leurs destiné.

Oz : Qu'en est-il des autres?

Lorion : Le jeune knight s'est groupé avec un jeune priest, une maitre blacksmith et son apprentit. Ils se dirigent lentement vers leurs destination, et jusqu'a maintenant tout se déroule a merveille pour eux.

Oz : Et tu comptes les laisser sans défence?

Lorion : Bien sur que non Oz, j'ai déja envoyé le crusader Leryann pour veiller sur eux passivement et de loins pour le moment.

Oz : Qu'en est-il de l'artefact?

Lorion : Il est a bord d'une caravane, escorté par une knight de confiance. Il devrait atteindre sa destination tres prochainement.

Oz : Tu n'as pas peur qu'il cherche a attaquer cette caravane?

Lorion : Ne t'inquiete pas à ce sujet Oz, tout a été fait pour que cela ne se produise pas.

Oz : D'accord. Puisse les dieux nous aider a finir cela definitivement cette fois...

Lorion : Ils le feront Oz. Contacte les autres membres du conseil et mets les au courant de la situation. Previens les aussi que leurs soutiens sera probablement nécessaire avant la fin, mais qu'en aucun cas ils ne doivent agir directement.

Oz : Bien compris, et toi tu comptes faire quoi?

Lorion : Tout d'abbord je contacte Dalamar l'elf et Leryann le crusader pour m'assurer qu'ils veillent bien sur leurs differents groupes, ensuite je dois allez retourner parler aux dieux...
Avatar de l’utilisateur
Angel-Lorion
Novice - LV 1
Novice - LV 1
 
Messages: 32
Inscrit le: 13 Déc 2004 22:25

Messagepar MicKo » 02 Juil 2005 09:48

I'VE GOT BALLZ OF STEEL !
Pitcher bibiteru hey hey hey !
Avatar de l’utilisateur
MicKo
Rebirth - LV 20
Rebirth - LV 20
 
Messages: 1864
Inscrit le: 13 Déc 2004 22:23

Messagepar tasslehoff » 02 Juil 2005 13:22

EDIT : désolé pour la bourde, Anya était déjà à Geffen. Modification du paragraphe en conséquence.

Il fut réveillé par le soleil matinal, fort et lumineux par ce bel été. Il ouvrit des yeux gonflés par la fatigue et mit quelques minutes à se resituer.

"Rha le con, pensa-t-il. Je me suis encore endormi sur un banc..."

Il se leva et s'étira, devant le regard peu commode de certains passants, qui le prenaient sans doute pour un mendiant. Il sourit intérieurement en se disant qu'il valait sûrement mille fois mieux que la plupart d'entre eux.

Passant a : Ouais je les ai entendus parler de Glast Heim ! disait-il excité.
Passant b: Vraiment ?!! Beaucoup de gens vont là bas en ce moment ! Comme j'aimerais aller voir à quoi ça ressemble...

Glast Heim ? Le sorcier n'y était jamais allé, mais les rumeurs sur ce lieu allaient bon train. Une zone qui suintaient le mal et qui était depuis longtemps une zone de non-lieu, interdite aux humains et contrôlées par la caste des Morts-Vivants. Mais le lieu était apprécié par les explorateurs puissants, qui y voyaient un challenge et surtout une promesse de trésors. Les équipements des temps passés qui s'y trouvaient étaient en général de très bonne qualité, et très puissants.

"Pourquoi pas, après tout ?"

Le chevalier de l'Académie lui avait dit que Mikado s'était peut-être dirigé vers Geffen. Et cela faisait bien dix ans qu'il n'était pas allé dans la ville qui l'avait vu devenir Mage à 4 ans.

"Bon, c'est décidé. Direction Geffen, et si je n'y trouve rien, j'irais voir de quoi ce Glast Heim en question a l'air..."

Geffen nécessitant facilement 4 ou 5 jours de marche, à travers plaines et forêt, le sorcier regarda une fois de plus dans sa bourse. 7254 zenny. Il soupira et se dirigea vers une des légendaires et jolies employées de la Kafra.

Kafra : Puis-je vous rendre un service, joli sorcier ? C'est assez incroyable de voir un sorcier d'à peine 20 ans... Et mignon en plus *_*

Lìndal : Geffen. Je veux aller à Geffen.

Kafra : ... ! La Kafra était frustrée de se faire traiter comme ça, elle qui avait toujours l'attention des gens qui venaient la voir. Ce sorcier ne semblait la considérer que comme un outil à téléporter.
Ca fera 2500z, reprit-elle d'un ton cassant. Vous alors...

Lìndal : 2500 ?! Quelle escroquerie ! s'écria-t-il, outré. La dernière fois, c'était 1200z. Tant pis, je vais me chercher un prêtre plus aimable que vous.

Kafra : Plus aim.... Nan mais ho !!! Vous vous rendez compte que vous parlez à une Kafra ? Il n'y a pas plus aimable sur tout Midgard /sob

Lìndal : Pour votre collègue de Payon, je dis pas, mais pour vous, y'a du progrès à faire. Adieu.

Lìndal partit à la recherche d'un acolyte ou d'un prêtre pour l'envoyer à Geffen, laissant une Kafra partagée entre haine et désespoir. Pour une fois que c'était elle qui faisait du charme, et non pas ses clients, elle s'était faite rejetée plus que violemment. Rha ces sorciers......

Après une dizaine de tentatives, cumulant échecs et ignorances, Lìndal finit par trouver quelqu'un pour l'envoyer à Geffen. Il y laissa 1000z, et il fut bien content de ce tarif qui lui laissait de quoi trouver à manger pour les jours à venir.

Quand il rouvrit les yeux, il était à Geffen. La ville ne semblait pas avoir beaucoup changée... La tour se dressait toujours fièrement au centre de la ville, le soleil se reflétant sur les baies vitrées et inondant la ville de faisceux lumineux du plus bel effet. Sur la petite place fleurie, quelques enfants jouaient, et au loin il voyait le grand bâtiment de l'Académie des Mages. Il en profiterait sûrement pour aller voir sa vieille prof, cela lui ferait sûrement plaisir.

Un panneau avait été dressé sur la place. Ca, c'était moins normal, et signe de la guerre qui faisait rage. Il parcourut les annonces rapidement.


"Le mage Mendir a été aperçu après sa longue disparition..."

Mendir ? N'est-ce pas le même mage qui aurait disparu avant l'attaque d'il y a huit mois ?

"Jeune épéiste recherche compagnons pour mission spéciale. Contacter Mikado à l'auberge du Griffon bleu."

Lìndal : Nom de... ! s'écria le sorcier, étouffant un juron. Quelle chance !

Il se dirigea à grands pas vers l'auberge en question. Cela faisait si
longtemps qu'ils ne s'étaient pas vus...
Dernière édition par tasslehoff le 03 Juil 2005 01:46, édité 4 fois au total.
Lìndal, apprenti sorcier


Image
Avatar de l’utilisateur
tasslehoff
2nd Class - Rebirth
2nd Class - Rebirth
 
Messages: 1189
Inscrit le: 13 Déc 2004 22:24
Localisation: Poring Field

Messagepar tasslehoff » 02 Juil 2005 20:36

Lìndal se dirigeait vers l'auberge, lorsqu'il fut bousculé par une prêtresse enragée qui déboula à côté de lui, sortant du Griffon bleu.

Anya : RHAAAA PUTAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINNNN LES ENFOIRES ILS SE SONT BARRES SANS MOI !!!! Direction Glast Heim !

Lìndal : gné ? ~_~

Il jeta un regard noir à la prêtresse, puis rentra dans l'auberge, oubliant immédiatement cet incident. L'auberge était remplie, et une odeur de fumée et d'alcool emplissait l'atmosphère. Il faisait horriblement chaud dans la salle principale, aussi Lìndal décida de ne pas s'éterniser et alla droit vers le propriétaire des lieux, se frayant difficilement un passage au travers des buveurs et des quelques gens qui dansaient sur la musique du poème de Bragi, chanté par un Barde.

Lìndal : Excusez-moi, Monsieur, sauriez-vous me dire où se trouve un certain Mikado ?

Aubergiste : Chambre 102 b. Vous montez l'étage, et c'est la deuxième porte à gauche.

Lìndal : Merci bien.

Le sorcier monta les escaliers et frappa à la porte, excité à l'idée de revoir son vieil ami.

voix étouffée : Entrez !

Lìndal rentra. Il reconnut directement son ami, qui était en train de lire un document. Il ne leva pas la tête de suite. L'auberge était bien réputée, et il n'y avait pas vraiment de risque. Le sorcier resta sur le pallier en attendant.

Mikado : Voilà qui est très fâcheux... murmurra-t-il. Si seulement ils étaient là... Il releva la tête et son visage prit une expression qui déclencha un sourire sur le visage du pourtant sérieux Lìndal.
Lìndal, mon ami !!!!! Je pensais à toi justement ! Je suis si content de te voir !

Il se leva et courut faire une accolade à son vieil ami.

Mikado : Si je m'attendais à ça ! Quelle fière allure tu as avec ces habits de sorcier. Alors tu as passé l'Epreuve de la Tour avec succès ?

Lìndal : Bien sûr, pouvait-il en être autrement ?

Mikado : Huhu non, bien sûr.

L'expression de Mikado était rayonnante, et celle de Lìndal aussi, à vrai dire.

Lìndal : Je vois que tu n'arbores pas encore l'emblême des Chevaliers ? N'as-tu toujours pas prouvé ta valeur ?

Mikado se rembrunit.

Mikado : Je ne m'estime pas encore digne de cet honneur. Et je n'ai pas encore remboursé ma dette envers...

Lìndal : C'est de l'histoire ancienne, l'interrompit-il. Enfin, libre à toi de faire ce que tu sens être le mieux. Ton annonce m'a amenée ici. De quoi s'agit-il ?

Mikado : Eh bien... commença Mikado d'un air embarassé. J'imagine que je ne pouvais pas tomber sur mieux que toi pour cette affaire précisément. Es-tu prêt à choisir entre la vie d'un ami et être un hors-la-loi ? demanda-t-il en tendant une feuille à Lìndal.

Lìndal : Je tiens beaucoup à mon statut exemplaire en ce qui concerne la loi... Cela dit, la vie d'un ami n'a pas de prix et... OH MON DIEU !!!

Affiche : Héliona, la voleuse sinistrement connue aux alentours de Geffen, a été appréhendée il y a trois jours. Ses vols sont si nombreux qu'il a été décidé pour elle la peine de mort. La condamnée sera décapitée le dernier jour du mois à midi, à quelques kilomètres au nord de Geffen, puisque les mises à morts sur la place publique ont été interdites. Vous, honnêtes citoyens qui avez été volés, êtes conviés à cet évènement.

Lìndal : L'idiote ! Il fallait bien qu'un jour où l'autre, cela finisse comme ça...

Mikado : Allons-nous la... ?

Lìndal : Non, l'interrompit-il froidement. Elle a cherché ce qu'elle méritait. De plus, si tu deviens un hors-la-loi, tu ne pourras jamais devenir chevalier.

Mikado : Lìndal, comment peux-tu... Tu as changé pendant ces années. Tu.... tu...

Lìndal : Je suis devenu ce que je suis à force d'être seul. Vous êtes tous partis, et j'ai acquis une puissance supérieure grâce à un entraînement fastidieux. Si elle avait fait de même, elle n'en serait pas là.

Mikado : Je ne peux pas croire que tu dises ça, dit-il avec une expression horrifié et en reculant sous le choc. Si ce n'est pas toi, sur qui pourrais-je compter pour... ?

Lìndal fit quelques mouvement de la main, et un faisceau lumineux percuta Mikado de plein fouet. L'épéiste n'avait jamais été très résistant à la magie, en particulier à cause de sa faible constitution physique, et il s'effondra.

"Dors bien pendant 24 heures, mon ami. Si j'ai acquis cette force, c'est bien pour vous éviter ce genre de situation. Dors, et reste dans le droit chemin. J'irais sauver Héliona seul..."

15 heures plus tard, le lendemain, 11h55.


Annonceur : [...] et donc, en raison de ces crimes pérpétrés contre la population, la voleuse Héliona va être décapitée devant vous.

Les magnifiques cheveux d'Héliona volaient dans la légère brise du midi, et ses yeux étaient rougies par les larmes. Elle n'essayait même plus de se débattre. Elle pensait à ses amis qu'elle aurait tant aimée revoir.
"Adieu, tous. Merci pour ces agréables moments que l'on a passés ensemble..."
Lìndal portait un matenau d'invisibilité, fait à partir de peau de frilldora, qui l'aidait à se cacher dans les rares ombres du midi. Il était pratiquement au pied de l'échaffaud. Plus que 3 minutes pour agir. Autant que possible, il voulait éviter de tuer des gens, et encore plus des civils. Bien que l'idée que ces gens soient là pour voir son amie se faire décapiter l'écoeurait...


Annonceur : Il est midi ! (il retira le bandeau qui empêchait Héliona de parler). Un dernier mot avant de mourir ?

Héliona : Je....... suis.... désolé, haleta-t-elle faiblement, le regard vide.

Annonceur : Les personnes que vous avez volées aussi. Il fallait y réfléchir avant. Bourreau, quand vous voulez...

Le bourreau s'approcha de sa victime. On aurait dit un Rybio, ces monstres qui vivaient dans les profondeurs de la prison de Glast Heim. Il leva sa hache au dessus de sa tête, sur laquelle le soleil de midi scintilla.
"Maintenant !!"
Lìndal lança Frost Diver vers le bourreau, un sort ne nécessitant pratiquement aucun préparatif et ne faisant que peu de dégâts, mais entravant les mouvements des ses opposants grâce à la glace. Parfait pour bloquer sans tuer. Des cristaux de glace se formèrent autour du bourreau, le paralysant de tout mouvement. Profitant de la surprise, le sorcier détruisit l'échafaud à l'aide d'un violent coup amplifié par magie et aida Héliona à se relever. La prenant par la taille pour l'aider à courir, il s'élança, suivi par une Héliona luttant pour rester debout. Elle n'en revenait pas et se serait bien jetée dans les bras de son sauveur, mais la situation ne s'y prêtait pas. Une langue de feu explosa devant eux, leur coupant la route.


Wizard : Tu ne t'échapperas pas, Lìndal !! Je ne m'attendais pas à te voir ici, mais si tu es un hors-la-loi, je ne peux pas te laisser partir avec la condamnée.

Lìndal reconnut cette voie et se retourna, livide et surprit.

Lìndal : Professeur.... ?

Kelhia : J'ignore comment tu t'es retrouvé dans cette situation, mais comprend bien que je ne peux pas te laisser partir.

Lìndal : Depuis le temps que je rêvais de cette confrontation, déclara-t-il avec un sourire qui n'avait rien d'hostile, mais qui était plus le sourire de celui qui allait pouvoir se mettre à l'épreuve, une épreuve attendue depuis longtemps.
Héliona, cours. Je te rejoindrais après.

Héliona : Ou... oui, répondit-elle faiblement avant de reprendre sa course en coutournant le mur de feu.

Lìndal : Allons-y, je n'ai pas beaucoup de temps à te consacrer. Je pensais venir te voir, mais pas dans ces conditions. Cela dit, ce n'est pas pour me déplaire...

L'assurance du jeune élève déstabilisa quelque peu la sorcière. La dernière fois qu'elle avait vue le jeune homme, il n'était que mage, mais déjà très puissant. Quel pouvait être son potentiel maintenant ? Elle voyait sur lui l'usure de la magie par ses cheveux blancs entremêlés avec ses cheveux bruns, signe typique d'une usure physique due à la magie. Signe qui n'apparaissait normalement pas avant un bon 30 ans chez un sorcier moyen.
Rongée par le doute, elle permit ainsi à Lìndal de prendre l'initiative. Le sorcier commença par un cône de glace, mais Kelhia avait trop d'expérience pour se laisser prendre au piège si facilement. Elle bloqua la glace à l'aide d'un nouveau mur de feu, et, à l'abri de ce mur, elle lança une très large mur de glace derrière lequel elle se protégerait le temps de lancer Storm Gust, le sort le plus puissant des sorciers. Elle devrait énormément contrôler la force magique de manière à ne pas tuer son élève, mais cela réduirait d'autant plus le temps d'incantation. Derrière le mur, en transparence, elle vit vaguement son élève remuer des mains. Il lançait Storm Gust aussi. Elle sourit intérieurement. Son élève avait encore beaucoup à apprendre. Et tant mieux pour elle, car la situation n'était pas forcément en sa faveur. Elle avait presque terminée l'incantation de son sort quand elle vit l'erreur qu'elle venait de commettre. Lìndal avait fait semblant de préparer Storm Gust, mais il avait modifié ses mouvements et lança un sort bien plus rapide : une boule de feu vint s'écraser sur le mur de glace, envoya des éclats en tous sens et blessant Kelhia. L'énergie magique qu'elle avait rassemblée se dispersa. Essayant de se relever avec difficulté, une expression de douleur sur le visage - autant physique que morale, après un tel échec - elle essaya de trouver la méthode la plus adaptée pour vaincre son élève. Il commença à effectuer les gestes d'un Storm Gust, cette fois sans aucun doute. Elle blêmit en voyant la vitesse d'exécution des mouvements et de son élève, et en sentant la force magique grandir autour d'eux. Il allait aussi vite qu'elle, mais l'énergie qu'il accumulait n'était pas du tout retenue, dans son cas. Quand avait-il pu acquérir cette dextérité ?! Tant pis, elle n'avait plus qu'une chance, appeler l'énergie des esprits. Peut-être Lìndal en mourrait-il, mais elle n'avait pas le choix ; c'était la seule chose suffisament rapide qu'elle pouvait faire pour empêcher son ancien élève de lancer son sort. Presqu'instantanément, cinq boules blanches fantomâtiques fusèrent sur le sorcier. Elles s'écrasèrent sur son manteau d'énergie, lui occasionnant tout de même de sévères brûlures aux bras. Pour autant, il ne s'arrêta pas de lancer son sort, devant sa professeur terrifée.


Kelhia : C'est impossible, tu... !!!

Lìndal : Désolé, ma chère prof, mais tu peux constater les résultats de mon entraînement à Byalan. J'ai passé des mois à m'entraîner à lancer des incantations tout en esquivant les rapides attaques des Phen. En suivant cet entrainement, on acquiert une telle concentration que discuter en lançant un sort est ridicule, et subir des blessures pendant ce temps est supportable.

Kelhia était partagée entre fierté d'avoir formé un tel élève et accablement d'avoir failli à sa mission, et d'avoir été défaite par un gamin de 16 ans qu'elle avait elle-même formée.

Kelhia : Je reconnais ma défaite. Achève-moi.

L'énergie magique fut libérée, et explosa... non pas sur elle, mais entre elle et Lìndal, dévastant les arbres et gelant les alentours. Elle regarda au travers du blizzard la silhouette du jeune homme et chercha à comprendre.

Lìndal : Je n'ai rien contre vous, Maître. Vous faîtes votre travail, et je remplis mon devoir d'ami envers Héliona. N'est-ce pas l'un des enseignements que vous m'avez appris ? Le sorcier doit protéger ses compagnons à tout prix et quoi qu'il lui en coûte. Sur ce, ce Storm Gust sera la preuve pour ceux qui arriveront bientôt que vous avez fait votre possible, mais que vous vous êtes fait avoir. Je n'ai aucune raison de vous tuer. Au revoir.

Lìndal lança un sort de sommeil à Kelhia, qui n'avait plus l'énergie suffisante pour y résister. Les gens qui la trouveraient la penseraient inconsciente à cause de ses blessures. Satisfait, Lìndal courut dans la direction qu'avait prise Héliona...
Lìndal, apprenti sorcier


Image
Avatar de l’utilisateur
tasslehoff
2nd Class - Rebirth
2nd Class - Rebirth
 
Messages: 1189
Inscrit le: 13 Déc 2004 22:24
Localisation: Poring Field

Messagepar MicKo » 02 Juil 2005 21:40

I'VE GOT BALLZ OF STEEL !
Pitcher bibiteru hey hey hey !
Avatar de l’utilisateur
MicKo
Rebirth - LV 20
Rebirth - LV 20
 
Messages: 1864
Inscrit le: 13 Déc 2004 22:23

Messagepar Nanak » 02 Juil 2005 22:28

Nanak se réveilla dans la chambre qui lui avait donnée Heaven la veille. La soirée avait été plutôt arrosée et le jeune blondinet se réveilla une nouvelle fois avec un mal de tête terrifiant. Il tourna la tête vers Max qui était dans un autre lit à quelques mètres. Il dormait encore (surpris ?). Nanak se leva en pensant à la journée qui l'attendait , et réveilla Max de la même façon que les autres jours. Celui-ci ne tarda pas à se lever non plus , et tous deux commencèrent à se préparer , puis descendirent à la forge ou se trouvait déjà Budd et Heaven.

Nanak : Salut , bien dormi ?

Maxounet : B’jour.

Budd : Non j’ai pas fermé l’œil de la nuit.

Nanak : Haha ! Tu flippes parce que tu sors de ta forge pour la première fois ?

Budd : Non je n’ai pas à avoir peur , moi au moins je suis capable de porter des armes dignes de ce nom , pas comme certains… /ho

Nanak : En même temps , même avec un cure-dents j’arrive à te battre.

Budd : Heureusement , si t’arrivais pas à battre un gamin de quinze ans qui n’a pas fini son apprentissage , y’aurait un sérieux problème.

Heaven : Il suffit. On va pas entendre vos conneries pendant tout le voyage non plus ?

Nanak & Budd : Désolé.

Heaven : Bon , tout le monde est prêt ?

Nanak : Je suis prêt.

Maxounet : Il me semble.

Budd : J’ai les vivres , l’argent , les armes… Tout est prêt.

Heaven : Eh bien partons. Holl ! Occupes-toi de la forge pendant mon absence !

Un forgeron qui semblait affairé à réparer une armure leva la tête et acquiesça. Tout le monde sortit de la forge et dit au revoir à Prontera.

Nanak : J’ai une question !

Heaven : Hmm ?

Nanak : On part comment ?

Heaven : On utilise le service Kafra pardi.

Nanak : Et nous sommes quel jour ?

Heaven : Eh bien nous sommes … Rah c’est vrai , foutu jour de congé.

Nanak : Je veux bien qu’on prenne ma barque , mais y’aura pas de place pour tout le monde je pense.

Maxounet : Déjà qu’on y loge à peine à deux…

Heaven : Eh bien… Je ne vois plus qu’une solution. Venez , on va à Izlude.

Le petit groupe descendait la rue principale de Prontera pendant que le soleil commençait à se lever. Sa couleur rosâtre inondait la ville et Nanak eut le sentiment qu’il ne reverrait pas la capitale avant un bon moment. Il avait le cœur léger en pensant qu’il voyagerait vraiment pour la première fois. Une fois sortis de Prontera , les trois jeunes hommes suivirent Heaven sans oser demander ce qu’elle comptai faire. Ils arrivèrent à Izlude peu de temps après , et Nanak en profita pour jeter un dernier coup d’œil à la maison et à la taverne ou il avait fait plus ample connaissance avec Maxounet deux jours plus tôt. Ils se dirigèrent vers le port , et Heaven s’approcha d’un marin qui passait par là.

Heaven : Combien pour ce bateau ?

Elle tendait du doigt un petit galion – deux mâts qui avait plutôt fière allure.

Marin : Euuh… Il n’est pas à vendre , ce bateau est très important pour moi et…

Heaven sortit une somme ahurissante sous forme d’une liasse de billets et la tendit au marin.

Marin : Ce bateau est à vous.

Heaven : Merci.

Maxounet & Nanak : o_o

Budd : Elle est toujours comme ça...

Le petit groupe monta sur le bateau , Nanak n’en croyait pas ses yeux , il était vraiment magnifique.

Heaven : Nanak , tu t’y connais en cordages et tout le reste ?

Nanak : Euuh… Oui pour les cordages , il devrait pas y avoir de problèmes , mais il faudrait quelqu’un pour m’aider , je pourrais pas m’occuper des deux mâts à la fois.

Budd : Okay je m’en chargerais.

Heaven : Je m’occuperais de la barre alors. On se relayera avec Max.

Maxounet : Non non , je m’occupe de la vigie moi , c’est l’endroit idéal pour piquer un petit somme…

Max commença à escalader le mât et atteint la vigie assez rapidement.

Nanak : Vous voyez , il peu faire des efforts lorsqu’il s’agit de dormir…

Heaven : Bon eh bien , commencez à hisser les voiles , je vais faire le tour du proprio.

Au bout d’une demi-heure , tout était prête pour le départ. Le navire était composé de trois chambres , d’une soute au cas ou Heaven réduirait quelques personnes à l’esclavage , une petite cuisine et même un vieux canon que Budd avait jugé bon de sortir sur le pont « en cas de problèmes ». Le navire partit donc alors qu’il devait être vers dix heures , et Nanak éprouvait la plus grande joie en voyant le port d’Izlude s’éloigner. Le ciel était bleu et sans nuages , et l’eau semblait plus pure que jamais. Le navire commençait à prendre de la vitesse et fendait l’écume. Nanak avait l’habitude de s’occuper des cordages d’un navire , puisqu’il avait déjà travaillé sur ce genre de bateaux quand il était petit. Budd se débrouillait un peu moins bien par manque d’habitude , mais il suivait les instructions de Nanak à merveille. Quand le navire commença à garder une vitesse constante , Nanak s’agrippa à une corde et descendit rapidement sur le pont. Budd tenta de faire pareil mais se brûla les mains , lâcha la corde et tomba sur le pont de façon ridicule.
Nanak : Quand on à pas l’habitude…

Budd : Ouais , ouais , ça va.

Heaven était à l’avant du navire , et gardait le cap vers Morroc.

Nanak : Je pense qu’on devrait arriver demain , vers le milieu de la journée.

Heaven : Hmm… Ce soir on fera escale à Comodo alors.

Nanak : Bien , bien.
Avatar de l’utilisateur
Nanak
Rebirth - LV 80
Rebirth - LV 80
 
Messages: 4981
Inscrit le: 13 Déc 2004 22:23

Messagepar MicKo » 03 Juil 2005 03:17

I'VE GOT BALLZ OF STEEL !
Pitcher bibiteru hey hey hey !
Avatar de l’utilisateur
MicKo
Rebirth - LV 20
Rebirth - LV 20
 
Messages: 1864
Inscrit le: 13 Déc 2004 22:23

Messagepar Angel-Lorion » 03 Juil 2005 04:03

Tout en haut de sa tour, assis sur le sol en train de méditer, Lorion sourit. Son frère ne l'ayant pas vu sourir depuis bien longtemps s'empressa de lui poser la question:

Oz : Qu'est-ce qui te fais sourire?
Lorion : Elle est en train de tomber amoureuse de lui

Oz fronça les sourcis, apparamment il n'avait aucune idée de quoi son frere parlait...

Lorion : Anya. Elle est en train de tomber en amour avec Micko.
Oz : Et c'est une bonne chose selon toi?
Lorion : Oui, c'est une bonne chose pour Anya ainsi que pour Micko.
Oz : Le temps n'est pas aux amourettes Lorion!
Lorion : Je suis bien d'accord avec toi Oz, pourtant, bien que ce n'était pas nécessaire, je suis content que cela se produise. Anya en avait besoin, et Micko aussi.

Oz, qui ne connaissait rien a l'amour, ne semblait pas aussi convaincu que Lorion que cela était une bonne chose, mais il avait confiance en le jugement de son frere ainé, aussi décida-t-il de changer le sujet de la conversation

Oz : Ils sont arrivé a morroc...
Lorion : Oui, et l'autre jeune knight se dirige vers morroc aussi.
Oz : Qu'en est-il du crusader que tu avais envoyé pour les protéger? Il ne les a pas suivi dans le bateau je présume... alors comment va-t-il les suivre?
Lorion : Il les attend déja a Morroc. Il ne pourra par contre pas veillez sur eux cette nuit s'il font une escale a Comodo comme ils ont prévu.

C'est alors qu'un jeune homme entra dans la piece ou se trouvait les 2 vieils hommes. Il donna un parchemin a l'archimage (high wiz? XD). Ce dernier lit le parchemin, puis, s'adressant a son frere :

Oz : C'est une missive de Meldroc, le chef de la guilde des assassins de morroc.
Lorion : Donne que je lise par moi-meme.

Et Lorion pris la lettre, qu'il lit tres rapidement. C'est alors que son sourire s'effaça d'un coup...

Lorion : Envoie immédiatement quelqu'un afin de s'assurer que cette information est véridique. Si tel est le cas, ne devons absolument avertir Dalamar et Anya du danger qui les guette.
Oz : Que fait-on pour l'autre groupe a Comodo? Et pour l'artefact se trouvant dans la caravane escortée par la knight?
Lorion : Le mieux que l'on puisse faire pour le moment est de rester calme et vigilant. Il faut aussi etre pret a envoyer de l'Aide si jamais cela devient nécessaire...
Oz : J'espere seulement que l'amour n'aveuglera pas ce jeune couple, et ne les empechera pas d'accomplir leurs destiné malgré les dangers...
Lorion : J'espere aussi....
Avatar de l’utilisateur
Angel-Lorion
Novice - LV 1
Novice - LV 1
 
Messages: 32
Inscrit le: 13 Déc 2004 22:25

Messagepar MicKo » 03 Juil 2005 06:00

I'VE GOT BALLZ OF STEEL !
Pitcher bibiteru hey hey hey !
Avatar de l’utilisateur
MicKo
Rebirth - LV 20
Rebirth - LV 20
 
Messages: 1864
Inscrit le: 13 Déc 2004 22:23

Messagepar banane » 03 Juil 2005 13:09

Avatar de l’utilisateur
banane
2nd Class - LV 85
2nd Class - LV 85
 
Messages: 791
Inscrit le: 13 Déc 2004 22:23

Messagepar tasslehoff » 03 Juil 2005 13:12

Lìndal courait dans la direction qu'avait prise Héliona. Il avait toujours eu cette stupide tendance à vouloir se la jouer 'classe', mais, il devait l'admettre, il n'était pas vraiment en pleine forme. Il vit Héliona, assise contre un arbre, tremblant des pieds à la tête. Il s'en approcha doucement, et sentit ses jambes défaillir. Il faillit tomber, mais garda de peu l'équilibre. Voyant l'état de son amie, il lui passa les bras autour de la taille et lui caressa les cheveux dans une attitude qu'il espérait réconfortante. Son amie avait les yeux humides et hagard, perdus au loin dans le vague. Elle sursauta et tourna la tête vers le sorcier.

Héliona : Lìndal... Je...

Elle avait tant de choses à dire. Elle voulait le remercier de l'avoir sauvée, lui demander comment il était arrivé là, lui demander ce qu'il avait fait pendant tout ce temps. Mais elle était sous le choc et voyait toujours au fond de ses yeux la hache prête à fondre sur son coup.

Lìndal : C'est fini, Héliona. Tu es en sécurité.

Les tremblements de la jeune femme se calmaient, maintenant qu'elle était en sécurité. Elle se sentait bien dans les bras du sorcier qu'elle aimait. Cédant à une impulsion, elle rapprocha son visage de celui du sorcier. Celui-ci détourna la tête et, au même moment, fut pris d'une violente quinte de toux. Du sang coula par la commisure de sa bouche, et ce n'est qu'alors que la jeune femme remarqua l'état du sorcier. Il avait les bras brûlés et sa robe était tâchée de sang au niveau des points d'impacts du Soul Strike. Héliona sentit l'étreinte du jeune homme diminuer, puis il tomba sur le côté. Comprenant qu'il n'était pas sorti indemne de son duel magique, elle chercha avec hâte dans les affaires de son ami et y trouva une potion faite d'herbes rouges. Elle arracha un bout de ses vêtements de condamnée, et, se remémorisant les techniques de premier soin qu'elle avait apprise à Prontera, elle imbiba le tissu de potion rouge et conçu des bandages qu'elle appliqua sur les blessures.

Lìndal : (d'une voix faible) Mikado attend... à Geffen. Au Griffon Bleu...[/b]

Héliona : Mikado ?! Mikado est ici aussi ?

Lìndal : Il faut le... prévenir.

Héliona : Mais... Je ne peux pas te laisser...

Lìndal : Qui a... dit ça ? Je vais y ... aller, dit-il en étant pris d'une nouvelle quinte de toux.

Héliona : Ne soit pas ridicule ! Même si peu de gens ont vu ton visage, tu dois maintenant être au moins aussi recherché que moi ! Tu ne peux pas y aller, encore moins dans cet état !

Il réfléchit et dut admettre que son amie avait raison. Mais alors qu'il avait enfin retrouvé une partie de ses amis, il ne pouvait pas déjà quitter Mikado, et le laisser en plus penser qu'il avait abandonnée Héliona.

Lìndal : Te sens-tu en état d'y aller ?

Héliona : J'ai perdu confiance en moi depuis que je me suis fait prendre... murmura-t-elle. Mais si tu me le demandes, je le ferais !

Une silhouette apparut soudain devant eux, sortie de nulle part.

Inconnu : Ahah, ouais, ça c'est bien dit !

Lìndal, Héliona : ... ?

Rogue Rengan : Je suis un émissaire de la Guilde des Rogues. Je voyage ça et là et repère les voleurs présentant un potentiel intéressant. Héliona, tu es une bonne voleuse mais tu as du mal à cerner les gens en qui tu peux faire confiance, et ceux en qui tu ne peux pas. Entre autre, si tu t'es faite capturée, c'est parce qu'un de tes clients t'a dénoncé pour toucher la prime qui était placée sur toi. J'ai surveillé ta mise à mort. J'hésitais à agir mais c'est contraire au code de l'Examination. Un bon Rogue doit avoir des amis prêts à agir, et un certain potentiel de chance, sans quoi il n'a pas d'avenir. Il semble que tu as les deux. Bref, je voulais juste te dire que si tu souhaites devenir rogue, tu seras la bienvenue dans notre confrérie. Va à morroc et trouve le repaire des rogues par tes propres moyens, quels qu'il soit. Ca fait partie de l'épreuve. Ah, et ne vous préoccupez pas de Mikado. Je me charge de lui expliquer les évènements. Sur ce....

Le rogue disparut aussi soudainement qu'il était apparu.

Héliona : Attendez !!!

Lìndal : Je l'aime bien, dit-il en souriant. Alors, que vas-tu faire ?

Héliona : Je vais y aller, répondit-elle après avoir réfléchie un instant. Je suis bannie de Geffen, et par ma faute, tu y es sans aucun doute une cible aussi. Veux-tu m'accompagner à Morroc ?

Lìndal : Bien sûr. Vous, mes fidèles amis, vous m'avez tant manqués depuis que vous avez quittés Mizel. Je ne veux plus vous quitter.

[Note : ville loin, très très très loin au Sud d'Alberta. Mizel est encore en paix, la guerre ne s'étend pas jusque là bas. Les jeunes en rêve d'aventures ont donc tendance à venir au coeur de Midgard pour y trouver l'aventure, et malheureusement souvent aussi la mort :/]

Héliona : Tu es en état de marcher ?

Lìndal : Oui, ça ira. Tes bandages sont vraiment efficaces. J'espère que nous trouverons un prêtre itinérant pour nous envoyer à Morroc. La route est très longue, et je ne suis pas parituclièrement partant pour faire ce chemin à pied...

Héliona : Croisons-les doigts...

C'est ainsi qu'ils prirent la route de Morroc, où Héliona pourrait suivre une nouvelle formation. Quant à Mikado, il dormait paisiblement, ignorant tout de ce qui avait pu arriver.

Héliona : Hou là là, j'ai faim é_è, soupira la voleuse après cinq minutes.

Lìndal soupira. Son amie n'avait pas changée... La route promettait d'être longue... mais après tout, il aimait ce côté là chez son amie. Il sourit et ils continuèrent leur chemin en bavardant de tout ce qu'ils avaient chacun fait pendant ces années de leur côté...
Lìndal, apprenti sorcier


Image
Avatar de l’utilisateur
tasslehoff
2nd Class - Rebirth
2nd Class - Rebirth
 
Messages: 1189
Inscrit le: 13 Déc 2004 22:24
Localisation: Poring Field

Messagepar Sgreg » 03 Juil 2005 14:05

Pendant ce temps, loin des tumultueuses aventures des jeunes héros de rune-midgard... dans une petite rue sombre de Prontera, se trouvait une belle maison que l'on disait toujours fermée. Cette charmante maison portait sur son enseigne le doux nom de : Fraises Hentai's Lair (FHL)

Cet endroit souvent considéré comme peu recommandable par certaines personnes de bonnes confessions, s'avérait être très fréquenté par une certaine classe de gentilshommes en mal d'amour.

Le gérant de cette "auberge" un peu particulière se nommait Tarte aux fraises (ou tarte pour les intimes), on disait de lui que c'était un grand hunter déchu maniaco-dépressif, devenu légèrement alcoolique...

A l'époque où il buvait de l'eau Tarte était un jeune aventurier plein de fougue et d'ambition, on disait qu'il pouvait tuer 7 assassins en même temps avec une seule flèche, ou encore qu'il pouvait terrasser d'effroyables monstres et braver mille danger pour protéger la veuve et l'orphelin (et surtout la veuve)

Or un jour il sombra dans la déchéance après avoir perdu la femme qu'il aimait... cette dernière était partie avec un jeune prêtre attardé et pretentieux qui savait la faire rire dans sa langue maternelle ...

Dépité, Tarte parti en croisade contre les assassins, et enterina sa maniaco-depressivité définitivement... rien ne pouvait plus l'arrêter et il finit par perdre la tête...

Sa folie l'avait conduit à tuer des innocents, et un jours le frère d'une de ses victimes, un très grand sorcier pris revanche pour les siens et le laissa pour mort... l'histoire aurait pu s'arrêter là si une jeune fille du nom de Prune ne l'avait pas retrouvé baignant dans son sang prés d'une rivière...

Prune était orpheline depuis l'âge de ses 8 ans, elle réchappa par miracle à un incendie terrible qui avait ravagé sa vie en un instant. Elle vivait toute seule dans une auberge délabré dans les quartiers bas de Prontera. Elle avait souvent à faire à des gens peu recommandables, qui venaient se cacher chez elle, ou passait la nuit avec des jeune filles faciles... Elle avait réussi à se faire respecter avec son fort caractère (et son fire bolt 10), du coup elle finit par gagner sa vie modestement en devenant aubergiste.

Tarte aux fraises ne mit pas longtemps à tomber sous le charme de Prune... Tarte travaillait pour Prune en tant qu'aubergiste et cuisinier, tout les deux ils avaient fait de la petite auberge délabré un jolie établissement aux moeurs particulières...

Il faut dire que Tarte et Prune s'étaient bien trouvés... ils étaient aussi pervers l'un que l'autre... Tarte et Prune avaient aussi un autre point commun... les fraises. Il en mangeaient des tonnes et des tonnes et tout chez eux faisait référence aux fraises... ils cuisinaient les fraises à toutes les sauces, la décoration était sur le théme de la fraise, les danseuses portaient des sous vêtements affriolants fait de fraises...

Ils formaient un couple tout à fait extravaguant, mais ils s'aimaient sincèrement et cette bonne humeur conviviale rayonnait sur tout l'établissement. Un jours ils décidèrent de se marier pour sceller definitivement leur union, et Prune devint Madame Prune aux fraises.

Tarte qui avait repris le goût de vivre, reprit sa mauvaise habitude de coureur de jupon, et sa petite épouse savait le rappeler à l'ordre en lui faisant roussir les parties sensibles au moindre écart. C'était vraiment une joyeuse maisonnée. Les clients avaient fini par devenir des amis et tout les jours c'était la fête au Fraise Hentai's Lair.



Tarte finissait de laver les verres derrière son comptoir apres le repas, tandisque Prune confectionnait gaiement une nouvelle tenue pour les danseuse quand la petite clochette de la porte tînta

Prune : bienvenue au fraise hentai's lair cher monsieur, nous sommes enchanté de vous avoir avec nous ^^ Que désirez vous ?

Le jeune archer : (terriblement gêné) euh... et bien ... c'est à dire ... je pourrais avoir quelque chose à boire ?

Prune : bien sur, que désirez vous ? Avec la chaleur qu'il fait en ce moment je vous recommande un Lait de poring à la Fraise glaçée ^^

Le jeune archer : (la voix pleine de sanglot) euh... très bien... je vais prendre ça ...

Prune revînt avec son lait de poring fraise et alors qu'elle servait le jeune homme, elle vît que ce dernier pleurer à chaude larmes.

Prune : quelque chose ne va pas ? Oh... mais vous pleurez...

Le jeune archer : (la voix tremblante) Non non je vous assure que tout va bien j'ai juste de la poussière dans les... (il se mit à sangloter ouinnnnn !!!!

Prune : Allons, allons il ne faut pas se laisser aller comme ça. Je pense que vous avez besoin de réconfort ^^ racontez moi ce qui ne va pas et on fera tout ce que l'on peut pour vous consoler ^^

Le jeune archer : c'est très gênant... (la voix encore tremblante) en fait je n'ai pas encore fini l'académie des hunters, je n'ai que 17 ans et tout le monde se moque de moi parceque je vise très mal... ( pleurniche Ce matin j'ai été humilié devant la fille que j'aime... nous avions une épreuve de tir, et j'ai tué 3 pécos dans le champs situé derriere l'académie... Mais ce n'est pas le plus grave ( se remet à sangloter)... l'une de mes fléches est allé se loger dans les fesses de la fille dont je suis amoureux... c'etait terrible, elle m'a criait dessus de toute ses forces et elle a dit qu'elle me detestait... ouinnnnnn

Prune : awwww... mon pauvre petit... ça a du être terrible, mais tout n'est pas perdu, tu devrais aller la voir et t'excuser, je suis sur que tout s'arrangera ^^

Le jeune archer : je suis fichu... ma vie est fichu, je suis un bon à rien...

Prune : mais nonnnnn allonsss ^^ regarde tu vois le monsieur bizzare là bas derriere le comptoir ^^ et bien c'est mon mari, et c'est un grand hunter. Et bien tu sais quand il a commencait à l'académie lui aussi avait de très mauvaise notes, et avait la facheuse tendance à tirer de travers (sur tout ce qui bougeait en plus grrr) mais depuis tu vois il est devenu un héros ^^

Le jeune archer : sniff... c'est vrai ? alors j'ai encore une chance de devenir un grand hunter et de prendre le coeur de ma bien aimée ( le sourrire était revenu sur son visage

Prune : mais uiiiiiiii ^^ allons viens là je vais te faire un câlin boin boin réconfortant

Prune prît le petit archer dans ses bras et le serra très fort contre sa poitrine, ce dernier se mît à saigner du nez abbondament avant de tomber dans les pommes

Le jeune archer : guahhh ( ne sait plus où il est

Prune : aww comme il est chou ^^ le boin boin câlin a vaincue la tristesse et la morosité une fois de plus ! nyahh ^^ Allez maintenant file t'entrainer ^^ et j'espere que tu reviendras nous voir souvent. Mon mari pourra t'apprendre quelques techniques secretes pour que tu en mettes plein la vu à ta chérie ( prune lui fait un clin d'oeil)

Le jeune archer : merci merci pour tout Madame je ne sais pas comment vous remercier.

Prune : ne m'appel plus madame mais Prune ^^ et te voir sourire est un déjà un beau cadeau.

Le jeune archer : Merci Madame Prune, je reviendrai promis, au fait je m'appel Shû ^^ à bientôt !!!

shû parti remit de son chagrin, prêt pour de nouvelles aventures

Prune : alala ^^ ces petits jeunes sont si mignons... n'est ce pas chérie ?

Tarte les yeux brillants, avait l'air completement furieux prêt à dépecer le premier client qui serait venu lui demander une boin boin dance

Tarte : p..p..pourquoi il a eu une boin boin dance.... et pas moi ? viens par là groarrrr

Prune : hihi.. mais non arrêtes.. pas là mais non... rhooo... laisse moi au moins fermer la porte... hihi


Et c'est ainsi que le soleil brillait, les oiseaux chantaient, et la vie continuait pour fraise et prune...[/i]
Bouken, desho, desho ?

Image
J'ai l'air d'un chat géant, j'aime faire la sieste, rendre service, et je suis le roi de la forêt qui suis-je ?
Avatar de l’utilisateur
Sgreg
Rebirth - LV 98
Rebirth - LV 98
 
Messages: 6974
Inscrit le: 13 Déc 2004 22:24
Localisation: Monaco

Messagepar Rhapsody » 03 Juil 2005 17:40

Cela fesait dix jours que Jail travaillait sur le Mariana. Tout ici était désagréable, et parfois insuportable : la nourriture, peu présente et nauséabonde, le vieux Ulrik, et surtout cette atmosphère malsaine qui régnait dans cette prison de bois. Ces taches de sang inéxpliqués, cette odeur de décomposition cadavérique omnipresénte, et ces gémissement plaintif qui fesaient résonner la coque du bateau chaque nuit. Quelqu'un ou quelque chose se trouvait sur le bateau, avec eux, tout près.

Le vieux Ulrik s'occupait d'une besogne plus qu'étrange. Amarré au port d'Alberta, il chargeait une cargaison inconnue, regroupée en de larges caisses de bois, dans la calle du Mariana. Ensuite, le bateau partait pour le large, tellement loin que parfois même on apercevait les bancs de sable de Comodo. Arrivé là, le capitaine, sans l'aide de Jail, jetait à l'eau la cargaison, et repartait pour Alberta.


Cette nuit, ce sera la troisième fois que le Mariana atteindra le large des cotes de Comodo.
Dernière édition par Rhapsody le 03 Juil 2005 19:44, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Rhapsody
Nouvel Aventurier
Nouvel Aventurier
 
Messages: 23
Inscrit le: 01 Juil 2005 00:51

Messagepar Mr Meuble » 03 Juil 2005 17:53

Selenim: Ce n'est pas normal, nous avons traversé la plage de Kokomo, bravé la forêt de Papuchicha ainsi que les marais de Kalala et rien! Pas une seule attaque de ces kobolds!
Elle était assise devant un feu de camp, entouré par les connaissances qu'elle s'est faite durant le voyage. Un géant blond, croisé du Nord, engoncé dans une armure d'acier massif, nommé Per Yngwie Ohlin était accroupi de l'autre côté des flammes.
A sa droite, se tenait un sorcier qui parlait avec l'accent de Geffen. Son visage sombre et chauve était marqué par une balabre livide qui lui mangeait la moitié du visage, tordant sa bouche en un rictus permanent. Il affirmait que c'était la marque de son orgueil, la punition que les Ases lui avait infligé pour avoir osé bravé l'interdit de Hel, car seul Odin avait le droit de réveiller les morts, quand le Ragnarok viendra. Son nom était Ishaan.
A sa gauche, une figure encapuchonnée dans une large cape violacée. Selenim n'a pu qu'entendre son nom dans un souffle. C'était la voix d'une femme et elle disait s'appeler Ledai.
Ishaan inspirait un peu dans sa pipe, lâchait une bouffée.



Ishaan: Certes. Je me permets de vous confier que je viens de sentir une autre présence plus insidieuse parmi les kobolds, qui semble tirer les ficelles.
Per Yngwie: En d'autre mots, ils attendent un mot de cet être pour lancer l'attaque, quand on s'y attendra le moins.
Ishaan, agitant sa pipe: Bonne déduction.
Selenim: Et pourquoi s'interesserait-il à nous.
Silence. Aussitôt rompu par Ledai.
Ledai: Ce n'est pas nous qui l'intéresse. Ni les pierres précieuses, mais quelque chose qui se cache dans cette cargaison.
Les trois se tournèrent vers la figure encapuchonnée, avec une lueur de curiosité dans leurs regards.
Ledai, à voix basse: Je me suis permise de fouiller dans les affaires du chef de la caravane. Et j'ai pu jeter un coup d'oeil sur un parchemin mentionnant une cassette, recelant quelque chose d'essentiel à destination d'une alchimiste du nom de Sarah Blackraven.
Un mouvement de son capuchon indiquait que c'est tout ce qu'elle savait. Les caravaniers faisaient leur prière du soir, les pecos s'offraient un diner de vers bien gras, Selenim frottait sa claymore avec une pierre ponce pour l'aiguiser. Tandis que Per Ingwie fermait les yeux comme pour méditer sur ce qui venait d'entendre. Ishaan se levait quand Ledai tendit le bras vers lui. Selenim était distraite de sa tâche pour un sifflement suivie par un son sourd, et levait les yeux. Elle vit Ishaan portait les mains à sa poitrine transpercée par un carreau d'arbalète. Une écume sanglante sortit de ses lèvres tandis qu'il s'écroulait et que Ledai se penchait sur son corps. Per Yngwie se levait et aggripait son bouclier en lachant un juron, tandis que la petite milice chargé de la protection des caravaniers, au même titre que Selenim, Per Yngwie, Ishaan et Ledai, s'affairaient et prenaient leurs armes et leurs boucliers.
Le chef de la caravane courait en direction de Selenim avac quelque chose enveloppé dans un linge sous le bras. Il lui tendit l'objet.



Chef caravanier: Dame chevalier, je ne crois pas être capable d'aller à Comodo avec cette charge. Aussi...
Une pluie de flèches s'abattait sur le campement, fauchant le chef par la même occasion. Selenim se mit à l'abri derrière une charrette avec moins d'agilité que Ledai. Mais juste à temps pour sauver sa vie. Une vive douleur courait sur sa jambe, elle baissait les yeux pour voir une flèche plantée dans le gras de sa cuisse droite juste au dessus du genou. A cloche-pied, elle se rapprochait du chef-caravanier. Qui ressemblait à un porc-épic tant il y eut de fléches qui lui avaient transpercés le torse, tandis qu'une autre s'était fiché dans sa pommette gauche. Néanmoins, il lui restait un souffle de vie, bien qu'il s'amenuisait.
Il fixait la guerrière albinos avec des yeux roulant de folie induite par la douleur et haletait comme un enfant malade.

Chef caravanier; Prenez! Je vous en conjure! Il en va sûrement de l'avenir de Midgard....

Il s'étouffait dans son sang et rendit l'âme. Selenim se penchait sur le cadavre, prit la cassette et fermait les paupières du mort. Puis sortait une pièce d'argent de sa bourse et le mit dans la bouche du mort pour son dernier voyage. Puis elle brisait la flèche fichée dans sa cuisse et la sortit de sa blessure, faisant jaillir un filet de sang. Elle était sur le point de se diriger vers le corps du magicien quand elle entendit un hennissement à glacer le sang des plus aguerris. Elle vit le cavalier, chevauchant un destrier sorti des enfers, à la robe couleur de suie, aux yeux abritant une flamme glaciale, des volutes sulfureuses sortant des naseaux et des étincelles jaillissant de ses sabots.
Le cavalier n'était guère plus rassurant. Peut-être plus grand que les guerriers berserkers des jeunes âges de Rune-Midgard. Il portait un heaume surmonté d'un cimier rouge, dont la visière était faite à la semblance d'un crâne humain. Son amure de plaques semblait être faite d'un acier noir et était dardé de pointes aux articulations mais le plus frappant était la présence de visages fantômatiques qui parcouraient les plaques de l'armure, comme prisonniers de l'armure et tordus par d'atroces souffrances. La cavalier noir brandissait une espadon noire, à la lame parcourue de veines écarlates pulsantes, et un oeil reptilien était fichée au niveau de la garde. La lame semblait regarder tout la milice et le croisé qui se tenait entre son maitre et l'objet convoité. C'était le regard d'un prédateur affamé qui veut jouer avec sa proie.
Selenim boitait en direction de son peco qui semblait miraculeusement épargné et qui paniquait. Selenim le calmait et entendit la voix de Ledai.

Ledai: Le Duc. Il vient nous réclamer quelque chose, ainsi que nos âmes. Il est trop fort pour nous deux, il faut qu'on s'enfuit.
Selenim entendit la voix de Per Yngwie
Per Yngwie: Selenim, il faut que tu partes. Ledai t'aidera! Quant à moi je vais le retenir avec la milice aussi longtemps que possible!
Selenim enfourchait son péco, avec Ledai derrière elle. Elle pouvait voir des silhouettes dans l'ombre de la forêt. C'était des guerriers simiesque qui, d'habitude, ne pouvaient tolérer les kobolds. Elle ne se posait plus de question et fit galoper son péco vers les grottes qui la mèneront vers Comodo. Elle put entendre les dernier mots de Per Yngwie.

Per Yngwie: Regardes-moi dans les yeux, espèce de vermine dégénérée! Aujourd'hui c'est moi ton adversaire!!!
Puis le croisé rugissait, un rugissement auquel le Duc répondit par un hululement.
Ledai, prenait un arc court et tuait quelque kobolds. Selenim, par quelque moulinets tranchait la chair et les os des créatures simiesques, alliés temporaire des kobolds, qui venaient trop près.
Plus que quelque kilomètres avant d'atteindre les grottes. Selenim sut qu'elle ne toucherait jamais ses zeny mais, pour le moment, c'était le dernier de ses soucis.
Avatar de l’utilisateur
Mr Meuble
Rebirth - LV 98
Rebirth - LV 98
 
Messages: 7664
Inscrit le: 13 Déc 2004 22:23
Localisation: Sakuya-san: ♥ Chuugoku

Messagepar Twyster » 03 Juil 2005 18:52

Dans une auberge a Morroc, deux jeunes hommes se reveillaient, l'un debout avant l'autre, leurs expression étaient trés différentes, ils semblaient voyager ensemble ...

? : Il faudrait mieux que tu te reveilles, aprés notre acte d'hier soir, la garde royale doit être a nos trousses, dépêche toi feignasse ...

Feanor : *s'éveille*, Si votre majesté le rogue Elwe veux bien attendre que ma bouche ait fini de bailler ...
*grommelle*, Ah vraiment j'aurais jamais du quitter l'église, je buvais en cachette sans compter, et pouvais dormir jusqu'a pas d'heure, et les attaques quottidienne des morts vivants mouvementaient mes journées ... M'enfin bon, jt'ai suivi jvais pas te lacher quand même :D

Elwe : Bon pressons nous, prend le trésor que nous avons volé, on ne va pas laissé ce butin ici tout de même ...

Feanor : Chef oui chef 8) ! En même temps, c'est toujours moi qui me tappe le sale boulot ! *gromelle*

Elwe : Fais pas le guignol, ca devient vraiment urger de se barrer d'ici ...

Aprés 5 minutes de parlote, Feanor n'étant jamais préssé, la garde royale était arriver a l'auberge

Elwe : Et merde ! la garde royale ...! tu nous a mis dans de beaux draps, comment on va faire ? ils sont sûrement en train de questionner l'aubergiste ... faut vite se barrer ...

Toc toc toc

Elwe : t'as de la chance que j'aime l'action quand même toi !

Feanor : Qulques gardes royales, ca dégourdi les jambes :D

Les gardes défoncerent la porte, et entrérent en trombe dans la salle, sans même rien dire ils foncérent sur nos deux compagnons

Feanor : La politesse devient rare chez les gardes royales, même pas de bonjour avant de nous foncer dessus, la garde n'est plus ce qu'elle était ... :o

Pendant que Feanor s'amusait avec un garde, Elwe était lui entouré de 5 gardes ...
Les 5 gardes foncerent sur Elwe, il sortit son stiletto, et sauta sur la pointe des 5 lances attaquant au même point, les 5 lances s'abbatérent par terre et d'un coup de dague il égorgea les 5 gardes ...
Feanor sortit ses poings assorti de griffes acérés


Feanor : Ne m'oblige pas a me battre, alors si tu ne veux pas subir le même sort que tes amis, je te conseille de fuir ...

Le garde couru de toute son âme, mais Elwe l'égorgea a son tour ...

Feanor : Pourquoi a tu fais ca ? comment peux tu être toujours aussi cruel aprés ce qui s'est passé dans notre village quand on était petit ...

Elwe : Te rapelle tu de notre but ? nous devons faire abstractions de nos sentiments pour y arriver, toi arriver a la maitrise divine de ton art martial, et moi devenir le plus grand manieur de dague au monde ... et surtout ??? , rapelles en toi !

Feanor : Nous ne sommes pas des bandits sanguinaires, veux tu devenir comme eux ?

Elwe : Malheuresement le destin m'a fait ainsi, et je compte bien arriver a mes fins ... coute que coute ...

Feanor : ...

Elwe : Maitenant en avant vers prontera, je veux des infromations concernant l'emplacement des dagues sacrées ...

Les deux compagnons parterent vers prontera, bien qu'un point d'amertume et de desespoir dans le visage de Feanor, mais il ne pouvait montrer ses sentiments, il se l'était promis ...
Dernière édition par Twyster le 03 Juil 2005 20:46, édité 2 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Twyster
2nd Class - Rebirth
2nd Class - Rebirth
 
Messages: 1428
Inscrit le: 13 Déc 2004 22:24
Localisation: ~*3*/

Messagepar Twyster » 03 Juil 2005 20:43

Aprés 24h de marche dans le desert aride, et dans la forêt dense au bord de prontera. Aprés 3 pecopeco grillés au feu, 6 picky flambées, et un poring-cream. Aprés plusieurs litre de transpirations égouttés. Aprés gonflage de muscle intense, ils arrivèrent a Prontera puant et a moitié mort et prirent une chambre dans un auberge.

Ils prirent leur douche et en sortirent complètement défoncé, pour chacun leur tour s'écroulé dans leur lit aprés une dure journée d'effort


Aubergiste : Réveillez vous, il y a du vacarme dehors, je prefere vous prevenir ...

Elwe : Qu'est ce que ca peut être ... allez viens voir .

Feanor : Bah bien sur, laisse moi me reveillez vas y toi ! *gromelle*

Elwe énervé sortit dehors, il vit une énorme agitation, tout le monde criait et les cris s'amplifiaient ... il passa a travers la foule en panique, et il vit un Evil Druid avec a ses pieds des guerriers agonisant et certains ayant deja perdu la vie ...

Elwe : Comment est ce possible ? que ... comment est il arrivé ici ? Il est étrange, il parait ... plus humain ... son aura est étrange, une puissance étrange émane de lui ...

Evil druid :

Image

To ... ooiii ... J'ai ét .. té en ... voy ... é pour ... te ... TUER, CREVE !

L'evil Druid fonca sur Elwe

Elwe : Tu as choisi la mauvaise facon de proceder ... go ...

Elwe sortit sa dague, sauta a une hauteur impressionante et redescendit en pique su l'Evil druid ... SHkkkrrrrr ...
La terre s'était fendu, l'evil druid avait évité Feanor et sa dague avait heurté le seul ...


L'evil druid : La ??? , t ... t ... tu vas CREVER !

L'evil druid lit son bouquin, et récita une formule ... Omnes humanitas occido, omnes humanitas occido ... OMNES HUMANITAS OCCIDO !
Une boule de puissance obscure sortit ... Elwe l'évita de justesse et fut éffleuré, en revanche la foule derriere n'en ressorti pas vivante ...


Elwe : Les ... pers ... onnes ... OUUUAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHH, cela ne se reproduira pas ! cette catastrophe ne se reproduira pas, ce sont des gen de ton espece qui ont ???, tu vas payer pour tes actes !

Elwe se précipita vers l'evil druid en évitant ses decharges d'energie, et lui planta sa dague en plein coeur, il commenca a etirer la dague tout le long du corps de l'evil druid ... il ne saignait pas ...

L'evil druid : t .. tu peux bien m'enlever la peau, mais sache que je n'ai plus d'âme ni de coeur, je n'ai aucun sentiments AHAAAHHHHHAAAAAAAAAHHAAAA ...

Elwe contempla avec horreur le corps de ce monstre sans sa peau ...

Image

L'evil druid : Je suis invin ... ci .. ble, t ... tu ne peux rien contre moi ! CREVE !

Feanor : Elwe ! attrape !

[/i]Elwe rattrapa l'objet, c'était de l'eau bénite ... temps était pour lui de finir ce combat

Chacun des deux ennemis se foncèrent dessus ... Elwe lanca l'eau bénite en l'air devant lui ... L'evil druid étira son bras en tentant de décapiter Elwe, mais celui ci sauta sur son bras allongée, il coura le long de son bras poitant sa dague en avant, l'eau bénite retombait, il frappa de plein de fouet l'eau bénite devant le crane du zombie et sans arreter son mouvement transperca le crâne du zombie ...

[i]Le zombie était a présent inerte au sol, Elwe l'attrapa a la gorge et le questionna


Elwe : Comment es tu arrivé ici ? REPONDS !!!

L'evil druide : Ahaha ... ha ... hahahahah

Elwe : Prefere tu être damné en enfer pour l'éternité ... ? REPONDS !!!

L'evil druid : ... , Nous sommes a une période importante de l'histoire de Midgard, la ???, et tu ???, l'équilibre entre le bien et le mal est perturbée, une ??? de plus, la ???

Elwe : Je ne crois pas un mot de tes paroles ! fils du démon, tu vas maitenant me dire ou se trouve la premiere dague sacrée ...

L'evil druid : Penses tu pouvoir battre les envoyers des enfers les plus puissants au monde ? Ahahahah ... ah ... ah, pauvre fou !
Grace a ton lien avec les enfers, je vais pouvoir te transmettre mes pensées et te révélé l'endroit des dagues sacrées ...

Elwe : Un, un lien avec les enfers ? ... Qu'on apporte un alchimiste ! et qu'il scelle ce démon a jamais !

Le démon fut scéllé, et Feanor rejoignit Elwe ...

Feanor : Tu t'es bien débrouillé, qu'est ce qu'il-t-a dit ?

Elwe : Rien, rien Feanor ... nous devons trouver des compagnons de route, les dagues sacrée sont gardée par des mosntres bien trop puissant pour nous deux ... allons manger ...

Le visage d'Elwe était plus sombre qu'a l'habitude, Feanor sentait qu'il lui cachait quelque chose ...
Avatar de l’utilisateur
Twyster
2nd Class - Rebirth
2nd Class - Rebirth
 
Messages: 1428
Inscrit le: 13 Déc 2004 22:24
Localisation: ~*3*/

PrécédentSuivant

Retour vers Fanfiction et Roleplay

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron